Menu

Terrain miné

Les batteries sont chargées, les répliques et les sacs dans les coffres des voiture.

Il est 7h15, le thermomètre affiche -5°C, les AS03 prennent la route en direction de la Nièvre.

 

Nous voici arrivé sur le terrain de l’association MK23 Airsoft.

Plus d’une trentaine de joueurs sont en train de s’équiper et de boire le café offert par nos hôtes tout en passant les répliques au chrony. Le soleil aussi est bien là. Il sera notre meilleur allié contre le froid.

Les tenues nous intriguent. Nous devions être dans le camp « camos », mais nous ne voyons qu’un joueur en « civil ».
Peu importe, les organisateurs s’adaptent. Les équipes seront différenciées par des brassards. Ce sera bleu pour les AS03.

 

Le briefing commence. Les règles de sécurité sont rappelées à tous, ainsi que les règles d’engagement et de respawn.
Mais le briefing s’arrête là ! — « Oups, qu’est-ce qui se trame dans la tête des orgas ? »

 

Chaque équipe prend position à son camp de base. Et c’est là que les organisateurs nous dévoilent la première étape du scénario.

Nous devons rechercher une cantine contenant les instructions pour la prochaine étape. Mais cette première phase ne se jouera qu’avec nos répliques de poing et les fusils à pompe, histoire de mettre tout le monde en jambe sur les 11 hectares que compte notre terrain de jeu du jour.

Les chargeurs sont engagés, la partie est lancée !

Nous approchons de l’objectif. Mais nous ne sommes pas seuls. Nos adversaires sont à quelques dizaines de mètres. Les premières billes sont tirées, les progressions se font plus lentes et plus tactiques. Les premiers retours aux respawns commencent.
Chaque équipe finit par rapporter sa cantine au camp de base… Problème… il y a un cadenas à code.

L’orga nous lit des énigmes qui nous donneront la combinaison et ainsi l’accès à la suite du scénario. Wiki nous a bien aidé sur ce coup là. La caisse est ouverte. Nous devons maintenant rechercher un mannequin. Heureusement, pas besoin de ratisser les 11 hectares, nous avons la carte et des coordonnées approximatives du mannequin. Et désormais, le jeu se fera avec nos répliques principales.

Rodolphe (le mannequin) est tranquillement adossé à un tas de bois.

Nous avançons entre les billes adverses. Mètre par mètre, nous gagnons du terrain. Dans un élan d’héroïsme, l’un des nôtres dégaine son Glock et court vers le VIP alors que le reste de l’équipe envoie une pluie de billes en direction des adversaires pour couvrir la percée.
Rodolphe est empoigné, basculé sur l’épaule… Quand , tout à coup… une détonation vient stopper le sauvetage.

Le bougre était relié à une mine.

L’un des orga entame alors une petite danse de joie. Ses petites mines perso fonctionnent à merveille…

L’un des médics demande à son tour un tir de couverture afin de secourir Rodolphe et son sauveteur malchanceux.

Tout le monde est sauvé. L’extraction commence.
Mais les adversaires lancent une offensive musclée. C’est l’hécatombe dans notre équipe. Rodolphe se retrouve avec un seul joueur en guise d’escorte. De plus, ils sont coincés derrière la paroi d’un fort et ne peuvent plus bouger.

L’équipe revient du respawn pour secourir Rodolphe et le ramener non sans mal au camp de base.
Il est porteur de notre prochaine mission. Récupérer une mallette contenant une bombe. Celle-ci est également verrouillée par un cadenas. Il nous faudra récupérer des ballons contenant des éléments du code.

Mais avant : Casse-croûte ! Toujours dans la bonne humeur et une ambiance décontractée.
   

Allez, on se remet en place et on reprend les hostilités.
Les deux équipes ont ouvert leurs bombes. Il va maintenant falloir les poser sur les objectifs avant les adversaires.

Une lutte acharnée s’engage. Mais les rouges sont plus rapides et plus organisés. Ils maintiennent une pression permanente sur notre équipe afin de nous obliger à maintenir nos positions.

Papa-Sierra et Reaper prennent les devants et s’approchent au plus près de l’objectif en attendant les renforts.

Reaper est mis out pendant que Papa-Sierra reste bien caché en attendant une opportunité qui finit par arriver. Un petit groupe escortant la bombe passe non loin de sa position… Le stress monte à mesure que les bruits de pas s’approchent. Il attend que tout le monde passe et… Il sort 4 adversaires avec son AEP.

Une action rondement bien menée mais qui ne changera malheureusement pas la donne. L’équipe rouge pose son engin explosif sur l’objectif.

Une petite interruption de jeu nous a permis de nous réhydrater et de remplir nos chargeurs.

Le jeu reprend de plus belle. Il reste 20 minutes à notre équipe pour désamorcer la bombe posée par les rouges.
Une détonation vient sonner la fin de la partie et valide la victoire de l’équipe rouge.

Tout le monde se regroupe, on fait les beaux sur une photo de groupe et les organisateurs nous proposent de finir par un Death-Match, histoire de vider nos chargeurs.
Nous jetons nos dernières forces dans la bataille. Les chargeurs se vident vite. La fatigue se fait sentir.

La journée touche à sa fin. Nous nous retrouvons afin de nous déséquiper tout en se payant une bonne tranche de rigolade.

Les AS03 reprennent la route pleinement satisfaits de leur dimanche et de l’accueil des MK23.
Un scénario bien ficelé, des accessoires tous plus surprenants les uns que les autres et un terrain idéal pour le jeu. Voilà la recette des MK23 pour nous faire passer une super journée.
C’était notre deuxième visite au sein de cette association, et nous espérons bientôt rejouer aux côtés de leurs membres.

 

Crédit photo : Association MK23 Airsoft

 

  • Contenu non disponible.
    Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

Commentaire

Laisser un commentaire

Qu’est-ce qu’AirSoft 03 ?

Météo

nov. 17, 2019 - dim.
Hauterive, CA
-6°C
ciel dégagé
ciel dégagé
4 m/s, O
67%
774.07 mmHg
dim11/17 lun11/18 mar11/19 mer11/20 jeu11/21
nuageux
-4/-2°C
nuageux
-3/-3°C
fortes chutes de neige
-1/-1°C
ciel dégagé
-0/-0°C
couvert
-0/-4°C